FIJ Cannes 2020 - Journée 3



Et voilà, nous sommes arrivé a notre dernier jours au FIJ. Après avoir rendu les clés de notre logement et laisse nos bagages à la consigne du FIJ ( très très bonne initiative du festival pour ne pas voir les allées remplis de valise et de poussette), nous sommes rentrés sur le festival après les contrôle de sécurité.



Nous avons commencé notre journée par Slide quest.


Slide Quest est un jeu de Nicolas Bourgoin et Jean-François Rochas, Illustré par Stéphane Escapa et Édité par Blue Orange. C'est un jeu pour 2 à 4 joueurs, a partir de 7 ans pour des parie de 30 minutes. Il est sortie en 2018 pour un tarif de 25 euros environ.

C'est un jeu d'adresse collaboratif dont le but est d'amener le pion chevalier du point A au point B dans divers parcours. Vous vous doutez bien que votre parcours sera semé d’embûche (obstacles, créatures à faire tomber, trou, ...).

La boîte de jeu qui fait aussi office de plateau a 4 manette, un de chaque côté. On faudra monté ou baissé ces manettes dans le but de réussir la mission du chevalier.


C'est un jeu originale, avec du beau matériels, mais qui peut être répétitif à la longue je pense.


Ensuite nous avons enfin pu essayer Sushi Roll.


Sushi Roll est un jeu de Phil Walker-Harding, Illustré par Nan Rangsima, Édité par Cocktail Games et Distribué par Asmodee. c'est un jeu de 2 à 5 joueurs, a partir de 8 ans pour des parties de 45 minutes. Le jeu est sortie fin 2019 pour un tarif de 25 euros.

Pour commencer, le jeu est la version dés du célèbre jeu de carte Sushi Go et c'est un jeu de draft Roll. Les phases de jeu sont les suivante: Chaque joueur lance 7 dés qui a piocher aléatoirement; il en choisit un qui as une face qui lui convient; puis on fait tourner le plateau avec les dés restants pour qui passe à son voisin.

On continue ainsi jusqu'à ce qu'il n'y ai plus de dés disponible. Le but étant de faire les combinaison de dés qui rapport le plus de point possible. A la fin de chaque manche, on récupère les tokens de points gagné et on commence la manche suivante. A l'issue des 3 manches, le joueur qui a le plus de point a gagné.

C'est un jeu simple, rafraîchissant, avec un thème fort et qui peut s'avérer assez profond si on le souhaite.


A la suite de cela, nous avons testé Betrayal at House on the Hill 2nd edition


C'est un jeu de Bruce Glassco, Édité par Wizards of the Coast et Distribué par Hasbro. Le jeu est fait pour 3 à 6 personnes, à partir de 10 ans et la durée est en fonction du scénario mais de 1 à 2 h. Le jeu est arrivée chez nous fin 2019 pour un tarif de 45 euro environ.

Ce jeu est un jeu à scénario, cousin du JdR, mais dont on ne choisit pas le scénario. En effet, tout les parties commence de la même façon, par un groupe de personne qui vont explorer une maison hantée. Au fur et mesure qu'il explore de nouvelle pièces ou qui fouille des pièces existante, des événements vont se produire. 

Mais surtout, au bout d'un moment, une carte spéciale vas être révélé qui vas nous indique que le scénario commence. On vas tiré le scénario dans une sorte de table aléatoire de plus de 40 scénario et commencé a joué avec les règles spécifique que cela implique.

Le scénario que nous avons essayé a fait que l'on dès joueur est devenu un traître invisible qui essayer de nous tuer. Nous devons nous aussi le mettre hors d'état de nuire. Pour exemple, la table d'à côté a été confronté a des zombies.


Le système du jeu de base est très simple, les texte d'ambiance à lire à haute voix sont vraiment très crédible et jeu de une re-jouabilité impressionnante. Il faut aussi noter que cela peut bloquer certaines personnes de ne pas savoir ce qui vas se passait, mais cela ne fut pas notre cas.


Pour se détendre après un jeu assez sombre comme le précédent, nous avons test Team 3.


Team 3 est un jeu de Alex Cuttler et Matt fantastic, Illustré par Reinis Pētersons, Édité par Brain Games et Distribué par Atalia. Le jeu se joue à 3 ou 6, a partir de 14 ans (???) pour des partie de 30 minutes environ. Le jeu est sortie fin 2019 pour un prix de 20 euros.

Team 3 se joue en équipe de 3, chacun ayant l'un des 3 rôles: Un joueur ne peut pas parler, le deuxième ne peut pas voir et le troisième fait l'intermédiaire. Le joueur ne pouvant pas parler est celui qui verra le schéma à réaliser avec les pièces du jeux. Le joueur qui ne voit pas est le seul à pouvoir toucher les pièces et à les assembler. Le joueur du milieu devra essayer de faire passer les informations de l'un vers l'autre.
Le jeu est très drôle, sans prise de tête et doit être très sympathique pour une soirée entre amis. Pour information, on peut joué a plus nombreux en mixant plusieurs boite.


Nous nous sommes alors permis de sortir pour aller prendre notre repas sur le bord de mer et de déguster une bonne glace.

                 




A notre retour au festival, nous avons trouvé une place pour essayer Imperial Settlers : Roll & Write.

Imperial Settlers : Roll & Write est un jeu de Ignacy Trzewiczek, Illustré par Tomasz Jedruszek, Rafał Szyma, Grzegorz Bobrowski, Roman Kucharski, Denis Martynets et Aga Jakimiec et Édité par White Goblin Games et Zvezda. Il est données pour 1 à 4 joueurs, de plus de 10 ans et pour des partie de 30 minutes.

Pour commencé, je ne vais pas être objectif car je suis fan de Roll & Write. Chaque joueur vas avoir devant lui 2 feuilles avec de multiple cases. A chaque tour, le joueur actif lance les 4 dés. 3 dés sont des ressources alors que le 4ème est le nombre d'action que l'on pourra réaliser. Coché un case est une action à chaque fois.

Sur la premier feuille, les 3 premier lignes sont de la récolte de ressource classique. La dernière ligne permet de débloquer des ponts pour les jardins, jardins on l'un pourra coché un case pour récupéré la ressource qui se trouve dedans.

La deuxième page est ce qui donne pas mal de sel au jeu: la construction de bâtiment qui vous accordent des bonus (action gratuite, pommes gratuites, point de victoire, ....). En plus de cela, les bâtiments ont un symbole style "Tetris" sur le côté. Un fois par tour, on peut entouré sur la premier feuille des cases déjà coché de la forme d'une bâtiment que l'on a construit pour multiplier son effet.

A chaque tour et dans l'ordre du tour, chaque joueur prendra une petite tuile bonus qui lui servira pour le tour.


En définitive c'est un très bon jeu, très calculatoire mais qui reste accessible. Petit bémol, il arrive que l'on se perde avec les actions bonus, mais rien de méchant si l'on est un tout petit peu vigilant.


Nous avons terminé notre festival par le stand sur lequel nous avons commencé, Origames. Nous avons testé 2 jeu: Pandai et Village pillage.


Pandaï est un jeu de Par Igor Polouchine, Illustré par Paul Mafayon, Édité par Origames. Il se joue de 2 à 4 joueurs, à partir de 7 ans et pour des parties de 20 minutes. Le jeu est sortie mi 2018 pour un tarif de 25 euros.

Le but du jeu est d'être le premier a réussir a avoir 4 bébé panda de couleur différentes. Chaque joueur commence avec 3 panda dans sa zone, dont une seule et unique femelle. Pour se faire, chaque joueur va avoir le droit un 1 déplacement par tour. Quant il se déplacement sur une case avec rien dessus, il pioche une tuile et en applique sont effet. Si la case a déjà une tuile, il fait l'effet de celle ci. 

Les effet peuvent aller d'un déplacement gratuit en plus, faire bouge un autre panda ou ce faire manger par un tigre par exemple. Si on révèle la tuile bébé ou que l'on passe sur un déjà révélé avec notre panda femelle (avec le petit chapeau), on prend un token de la couleur correspondante. 


Si on arrive sur une case ou il y déjà un ou plusieurs panda, ce panda est directement sortie du jeu. Si l'on as pu de panda, on est retirait du jeu. Si on a 4 bébé différent ou si on est le dernier joueur, on gagne. 
Le jeu est vraiment très beau, très fun et simple mais pas simpliste du tout.



Village Pillage est un jeu de Peter C. Hayward et Tom Lang, illustré par Tania Walker, Édité par Origames et Distribué par Abysse Hobby et Geronimo. Il est donné pour 2 à 5 joueurs, a partir de 10 ans pour des partie de 30 minutes. Le jeu est sortie fin 2019 en français pour la somme de 18 euros.

Chaque joueur commence avec la même mains de 4 cartes et devra essayer d'avoir le plus de navets pour acheter les 3 reliques et ainsi gagné la partie. Le jeu est une sorte de papier/caillou/ciseau mais bien améliorer. A chaque tour, chaque joueur vas mettre face cachée un carte de chaque côté de lui.  Sa carte de gauche affrontera la carte de droite du joueur à droite et inversement pour la gauche.

Les cartes verte sont les premières à être joué est produise des navets, puis vient les cartes bleu qui protège des cartes rouge. Les cartes rouges sont les cartes de guerre qui permette de voler des navets à son adversaire si elle est opposé à une cartes vert ou jaune. Les cartes jaune sont les dernière a être joué et permet de pouvoir acheter de nouvelles cartes dans la rivière ou d'acheter des reliques. Les cartes a acheté suive globalement toute la même logique suivant leur couleur.


Voici un jeu simple, drôle, avec un peu de bluff et agréable a joué.


Nous sommes partie en direction de la plage pour faire un petit tour avant d'aller reprendre notre train en fin d'après midi en direction de Lyon. Arrivée à Lyon, nous avons fait nos 1h30 de route avant de poser nos valise à la maison, épuisé mais heureux.


A suivre....

Aucun commentaire

Merci pour votre commentaire !! A très bientôt !